Lien vers le site du Musée de Normandie - Nouvelle fenêtre

Exposition La Pierre de Caen


du 19 juin au 31 octobre 2010

 retour ACCUEIL 

 

Le parcours de l'exposition

3- Le commerce de la Pierre de Caen

Zoom sur l'image :  Flèche de l'église Abbatiale Saint-Etienne de CaenL'utilisation abondante de la Pierre de Caen dans les constructions antiques de Vieux la Romaine prouve qu'un commerce de la Pierre de Caen existait déjà à cette époque et que les infrastructures existantes permettaient de transporter des blocs de plusieurs tonnes.

C'est néanmoins le XIe siècle qui fera de la Pierre de Caen, un produit recherché. Après sa victoire à Val-es-Dunes en 1047, le duc Guillaume fait de Caen, alors modeste bourg organisé autour d'un port, une ville de première importance. La construction simultanée du château et de deux abbayes aura nécessité des besoins en pierre colossaux. Les carrières se multiplient alors pour assurer les besoins des chantiers.

Après la conquête de l'Angleterre en 1066, Guillaume le Conquérant construit ou restaure de nombreux édifices outre-manche, le plus emblématique étant incontestablement la Tour de Londres. Les ressources locales en pierre sont quasi-inexistantes en Angleterre au XIe siècle et c'est tout naturellement vers le marché caennais, parfaitement organisé et capable de fournir de grandes quantités de pierre qu'il se tourne. L'important réseau hydrographique anglais permet de s'enfoncer très loin dans les terres, d'arriver au plus près des chantiers. Malgré les distances, le transport maritime est plus aisé et moins couteux que sur terre ou l'on estime que le prix de la pierre double en une quinzaine de kilomètres parcourus.

Zoom sur l'image : Cathédrale de CanterburyL'Angleterre a été jusqu'au XIXe siècle le principal débouché à l'étranger pour La Pierre de Caen. Elle est utilisée pour les cathédrales ou abbatiales de Canterbury, Westminster, Chichester, Rochester, Durham, Norwich…
Egalement dans les châteaux d'Oxford, Bristol, Cardiff, le palais de Buckingham, le collège d'Eton, Hatfield House…

En France, la Pierre de Caen a été utilisée au Mont Saint-Michel, à Rennes, à l'Abbaye de Beauport, au Havre…

On exporte aussi de la Pierre de Caen en Belgique, en Allemagne, aux Pays- Bas et aussi aux Etats-Unis.

Désorganisé par la première Guerre Mondiale et l'apparition de nouveaux matériaux, l'exploitation, et par conséquent le commerce de la pierre, se sont quasiment éteints au début du XXe siècle. Seules deux petites exploitations subsistent au début des années 1970.

Aujourd'hui le commerce de la Pierre de Caen est à nouveau florissant, avec la reprise d'une exploitation sur la commune de Cintheaux à une quinzaine de kilomètres au sud de Caen, et la Pierre de Caen utilisée dans la restauration des monuments caennais, s'exporte à nouveau vers l'Angleterre. Plus étonnant, une commande récente a été envoyée en Arabie Saoudite…

  1. Géologie du Calcaire de Caen
  2. L'exploitation de la pierre de Caen
  3. Le commerce de la Pierre de Caen
  4. Vingt siècles de patrimoine en pierre de Caen

Lien vers le site de la Ville de Caen - Nouvelle fenêtre